• Jean-Pierre Chevènement: «L'égalitarisme niveleur est l'ennemi de la démocratie véritable» (Le Figaro, 18.05.2015)

    • HOME ACTUALITE SOCIÉTÉ
      • Par Caroline Beyer
      • Mis à jour le 18/05/2015 à 22:37
      • Publié le 18/05/2015 à 19:29
    Jean-Pierre Chevènement.

     

    INTERVIEW - L'ancien ministre de l'Éducation, de 1984 à 1986, dénonce une réforme du collège qui va dans le sens du «laxisme».

    Vous êtes opposé à la réforme du collège. Pour quelles raisons?

    L'école souffre depuis longtemps d'une incessante «réformite». Pourtant, l'école a besoin de stabilité. Et les élèves issus de milieux modestes ont avant tout besoin d'une école structurée. Sa mission fondamentale est la transmission des savoirs et des valeurs républicaines. Cela ne va pas sans effort. Or, la «réforme» va toujours dans le même sens: le laxisme, au prétexte de l'ouverture et du «suivi personnalisé». Cette réforme du collège diminue les horaires des disciplines pour promouvoir des enseignements pratiques interdisciplinaires. Or, il n'y a de véritable interdisciplinarité que sur la base de savoirs disciplinaires maîtrisés.

    «Il n'y a de véritable interdisciplinarité que sur la base de savoirs disciplinaires maîtrisés.»

    Selon François Hollande, «il n'y a pas de raison qu'il y ait du statu quo à l'école, alors qu'il n'y a pas de statu quo dans les entreprises». Que pensez-vous de cet argument?

    François ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :